Usage de la Liste Électorale Consulaire 🗺

EELV Hors de France estime que la situation actuelle de la Liste Électorale Consulaire n’est pas acceptable pour plusieurs raisons:
  • du fait de la confusion entre la Liste Électorale Consulaire et le registre consulaire, la plupart des inscrit-e-s n’ont pas conscience que leur adresse email peut-être transmise à des candidat-e-s, des partis politiques ou des élu-e-s
  • les adresses emails sont très facilement accessibles à un très grand nombre de personnes, créant un risque que ces fichiers soient revendus à des agences publicitaires
  • le nombre de messages envoyés à la LEC lors des campagnes électorales est parfois si élevé qu’il en devient une nuisance pour les électeurs et brouille les messages politiques
C’est pourquoi EELV Hors de France propose que les adresses emails contenues dans la LEC ne soient plus transmises à qui que ce soit par le ministère des affaires étrangères. En contrepartie, et pour maintenir la possibilité pour les élu-e-s, les candidat-e-s aux élections politiques, les partis et éventuellement les associations d’animer la vie politique des Français-es de l’étranger, le ministère des affaires étrangères devrait mettre en place une plateforme d’envoi de mails vers les adresses mails de la LEC. 
Chaque parti/candidat ou élu (consulaire, parlementaire) aurait droit à un certain nombre d’envois par an ou par campagne électorale. Afin d’éviter les engorgements, le ministère pourrait limiter le nombre d’envoi total à un par semaine et compilerait tous les messages de la semaine dans un seul mail. 
En attendant que nos propositions soient reprises et mises en application, EELV Hors de France s’engage à limiter ses envois à la Liste Électorale Consulaire.
Consulaires 2021 - Actualité En vrac
Carte

4 réflexions sur « Usage de la Liste Électorale Consulaire 🗺 »

  1. Thomas

    Je trouve que c’est une bonne idée. Ces derniers temps je suis noyé par tous les messages qu’on reçoit, et je n’y comprends plus rien.

    Répondre
  2. Régis Colombier

    Je propose aussi que toutes les personnes qui travaillent soit dans la diplomatie soit sont représentantes auprès des institutions européennes et internationales ne puissent pas postuler comme député dans les 11 circonscriptions des français de l’étranger, pour deux raisons : ils ne les représentent pas, ils ont un avantage lié à leur fonction ce qui est contraire à la loi.

    Répondre
  3. Vidal

    Merci de ne plus envoyer vous-même des courriels car c’est en effet vraiment une nuisance, d’autant que je ne me suis nullement inscrit pour recevoir de la publicité politique et ne souhaite pas en recevoir.
    Prière donc de retirer mon mail de votre liste.
    Merci,
    E.vidal

    Répondre
  4. Florence Collet

    à l’intention de Mme Delahaye, Mme si vous souhaitez devenir députée ne vous faites pas porter par « les verts » ça ne sera pas efficace, et endurcissez vous le plus vite possible. Vous semblez être pleine de bonne intentions et pas tout à fait en contact avec la réalité. Ici en Italie il y a peu de noirs et d’arabes (au sens large) car ils montent tous directement en France en Allemagne et parfois en Suède ou au Danemark. Les réfugiés sont très mal vu car ils sont connus pour jeter les pâtes et le risotto qu’on leur donne car il n’aiment pas ça. Seulement voilà c’est ce que les Italiens mangent, et en Italie on se souvient encore des famines d’après guerre… C’est rédhibitoire, refuser ce qu’on donne de bon cœur,car c’est fait de bon cœur, un italien ne vous laissera pas sans manger, c’est pire qu’un coup de poing en pleine figure. Ces personnes obtiennent des logements qui sont refusés aux italiens les plus modestes. Les gens modestes ici ne chauffent que leur cuisine et comptent sur leur conjoint pour chauffer le lit. La population italienne se raidit et en a mare de sauver des ingrats . Si vous vous intéressez à la politique choisissez autre chose pour arriver aux postes décisionnels et une fois en place faites au mieux. Si vous voulez aider les réfugiés, adressez vous à la croix rouge ou aux OGN. Organisez un réseau de prostitution pour cadrer ces 2 millions d’hommes entre 18 et 40 ans qui n’ont jamais dit « s’il te plait » à une femme (et je ne parle pas de sexe) et auxquels nous, vous et moi et vos sœurs, vos voisines et vos cousines vont devoir faire face. C’est un problème très sérieux: quand des nations acceptent d’accueillir des hordes d’immigrants de culture si différente c’est que derrière il y a soit des dettes si énormes qu’on ne peut plus les payer et on accepte de prendre un « lot de réfugiés », soit la volonté de briser les règles du monde du travail en faisant entrer des gens qui seront heureux de travailler pour 4 euros de l’heure, sans savoir qui prennent le travail de ceux qui en percevaient 9. Sans parler des difficultés à s’adapter à la nourriture, à la température, à la culture, d’apprentissage de la langue….J’ai vécu dans divers pays, je parle 6 langues, je suis bardée de diplômes, et je vous écris cela car il y a une différence énorme entre la bonne volonté et la réalité. Il faut un minimum de 6/7 ans pour s’adapter à peu près dans un pays, et il faut surtout le voulir très fort. Réveillez vous. Réfléchissez bien et choisissez. Voulez vous « entrer en politique » pour modifier autant que faire-se-peut notre société au prix de mille prostitutions qui vous feront horreur, ou voulez vous aider au mieux de vos capacités ces pauvres hères à qui on a menti et qui ne s’adapteront jamais parce qu’il y a un gouffre entre les cultures? Je vous souhaite de bonnes journées de printemps

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.