Face à la situation dramatique en Ukraine nos élu-e-s se mobilisent depuis plusieurs semaines. A Varsovie, Vienne ou Budapest, la solidarité n’a pas de frontière.

Retrouvez le communiqué de presse de nos élu-e-s locaux :Mathilde Ollivier, Conseillère des Français-es de l’étranger pour l’Autriche, la Slovaquie, et la Slovénie et Conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger
Vincent Liegey, Conseiller des Français-es de l’étranger Hongrie
Frédéric Chauveau, Conseiller des Français-es de l’étranger pour la Pologne.


Dès les premiers jours de l’invasion russe de l’Ukraine, les Conseillères et Conseillers des Français.e.s de l’étranger se sont rapidement mobilisé.e.s pour mettre en place un réseau de solidarité, dans un premier temps pour mettre en relation des familles françaises et franco-ukrainiennes fuyant l’Ukraine avec des personnes disponibles pour les accueillir dans les pays limitrophes.

Mathilde Ollivier, Conseillère des Français de l’Etranger pour l’Autriche, la Slovaquie, et la Slovénie, Vincent Liegey, Conseiller en Hongrie, et Frédéric Chauveau, Conseiller pour la Pologne se sont rapidement joint à l’initiative, lançant un formulaire afin de couvrir tous les pays frontaliers. Tout d’abord concentré sur la Pologne où le flux de réfugiés le plus important était attendu, le réseau s’est élargi au fur et à mesure aux autres pays frontaliers, Slovaquie, Hongrie, puis Roumanie et Moldavie. De nombreux compatriotes en Allemagne et Autriche y ont aussi répondu. Avec plus de 300 réponses dans tous les pays de la région, cette initiative est un signe de soutien face à une telle tragédie, appréciée par nos compatriotes d’Ukraine et au-delà.

Anasse, accueilli par Frédéric Levouedec à Bratislava
Anasse, accueilli par Frédéric Levouedec à Bratislava

Ce réseau a été utilisé en forte collaboration avec les consulats qui, au plus proche des frontières, ont régulièrement contacté les Conseillères et Conseillers. Les françaises et français de tous ces pays ont accueillis des français sur le chemin de l’exil mais aussi des étudiant.e.s africain.e.s et bien sûr des Ukrainien.ne.s. Quelques exemples avec Anasse, étudiant breton dont le Ouest France avait parlé, accueilli par Frédéric, lui aussi breton à Bratislava ; une famille franco-ukrainienne et leur bébé de quelques mois accueillis par Zlatica eux-aussi en Slovaquie ; Frédéric, en Pologne cette fois-ci, a lui accueilli une famille ukrainienne sur la route vers l’Allemagne, mais aussi participé à la collecte de médicaments,…

Famille ukrainienne Pologne
Une famille qui reprend la route après avoir été accueillie par
Frédéric Chauveau, conseiller des Français.e.s de l’étranger en Pologne

Ce réseau a permis à ces personnes de se reposer quelques jours après un voyage exténuant et une attente souvent très longue à la frontière, et de trouver une oreille attentive auprès des familles d’accueil, avant de continuer leur route. La plupart des français.e.s ayant désormais pu quitter l’Ukraine, le réseau s’est mis en contact avec les associations locales pour proposer son aide et ses contacts, et de nombreuses familles françaises et francophones accueillent désormais les ukrainiens et personnes d’autres nationalités fuyant la guerre, et participent aux réseaux de solidarités locaux. Les organisations locales françaises et francophones étant toutes mobilisés, l’enjeu est désormais de faire le lien entre les initiatives locales, et d’aider à la coordination et structuration des différentes initiatives, en particulier avec les réseaux d’accueil en France. Un travail de veille est aussi effectué afin d’analyser l’évolution de la situation qui reste tendue et risque de devenir de plus en plus difficile.

En tant qu’élu.e.s français.e.s mais vivant à l’étranger et dans cette situation particulière notre rôle est aussi de faire le lien et de créer de bonne conditions de coopération avec les pays en première ligne dans l’accueil des réfugié.e.s afin que la solidarité reste la priorité.

Mathilde Ollivier, Conseillère des français.e.s de l’étranger pour l’Autriche, la Slovaquie, et la Slovénie et Conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger

Vincent Liegey, Conseiller des français.e.s de l’étranger Hongrie

Frédéric Chauveau, Conseiller des français.e.s de l’étranger pour la Pologne