Compte rendu des élections législatives dans lescirconscriptions des Français.es de l’étranger

Les élections législatives ont eu lieu dans les 11 circonscriptions des Français.es de l’étranger en juin dernier. 

Le Pôle écologiste a choisi de construire avec l’ensemble des forces de gauche l‘alliance de la NUPES, Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale. Cette coalition a désigné une candidature unique dans chacune des 11 circonscriptions des Français.es établi.e.s hors de France : 6 candidat.e.s LFI, 3 du Pôle écologiste, 1 du Parti Socialiste et 1 du Parti Communiste Français.

Pour Europe Ecologie – Les Verts, Charlotte Minvielle défendait nos couleurs dans la #3 (Îles britanniques et Scandinavie) et Renaud Le Berre dans la #5 (Péninsule ibérique et Monaco).
Karim Ben Cheikh soutenu par Génération.s, membre du Pôle écologiste, était candidat dans la #9.

Le contexte était forcément difficile pour la NUPES, 10 des sièges de député.e.s sortant.e.s étant détenus par la majorité présidentielle et 1 par la droite. Emmanuel Macron avait obtenu 45% des voix au premier tour de la présidentielle 2022, quand le total des 4 candidat.e.s de la gauche et de l’écologie (Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, Anne Hidalgo et Fabien Roussel) était de 33%.

Au premier tour des élections législatives, avec un total de 28,5 %, la NUPES est arrivée deuxième derrière la coalition Ensemble! (partis composant la majorité présidentielle), qui a obtenu 34,2% des suffrages exprimés – avec cependant des premières places pour notre coalition médiatiquement remarquées : notamment dans la #5, où le candidat EELV Renaud Le Berre a éliminé Manuel Valls,  représentant du parti du Président.

Au total, les candidat.e.s de la NUPES ont réussi à se qualifier au second tour dans 10 des 11 circonscriptions, soit bien plus que les 5 pour l’ensemble de la gauche et des écologistes en 2017. Parmi ceux-ci, 3 membres du Pôle écologiste cette année contre 1 en 2017.

Nous nous félicitons des succès du premier tour, qui marquent une véritable avancée de la gauche et des écologistes sur toutes les circonscriptions par rapport à 2017. A contrario, LREM et ses alliés sont en régression. Dans un contexte difficile et face à une campagne particulièrement violente, parfois mensongère, du camp présidentiel, cette nette progression constitue une première victoire et une source d’optimisme pour l’avenir.

Dans les circonscriptions où les candidat.e.s NUPES étaient issu.e.s du Pôle écologiste, nous avons obtenu au premier tour les résultats suivants :

– 31,5% pour Charlotte Minvielle dans la 3ème circonscription

– 27,9% pour Renaud Le Berre dans la 5ème circonscription

– 40,0% pour Karim Ben Cheikh dans la 9ème circonscription

Au second tour, nous nous réjouissons de l’élection de Karim Ben Cheikh (Génération.s), élu avec 54,07% des voix !

Pour le Pôle écologiste, cette progression s’inscrit dans la continuité des dernières élections (européennes, consulaires) et du travail constant sur le terrain pour défendre un mieux-vivre pour toutes et tous dans un environnement préservé, des services publics renforcés et de qualité, ainsi que nos valeurs de justice sociale et environnementale, d’égalité des droits et de renouvellement démocratique.

Parce que c’est ensemble que nous parviendrons à lutter contre le dérèglement climatique et l’effondrement de la biodiversité, à refonder notre modèle social pour plus de solidarité et d’égalité, rejoignez-nous et construisons ensemble une nouvelle page de l’écologie politique.

Retrouvez l’ensemble des scores des 10 candidat.e.s NUPES présent.e.s au second tour (site EELV Hors de France) :