Accueil Actualité Le gouvernement suédois présente le budget le plus vert de son histoire

Le gouvernement suédois présente le budget le plus vert de son histoire

Le budget de la Suède dédié à la politique environnementale avant et après l'entrée des verts au gouvernement en 2014

Comme tous les ans au parlement Suédois, l'automne est principalement dédié à la discussion des différents budgets. Celui du gouvernement bien sûr, mais aussi de tous les groupes politiques qui ne sont pas au gouvernement.
 
Cette année, comme l'année précédente, le montant alloué à la protection de l'environnement atteint un nouveau record grâce à la présence du parti écologiste Miljöpartiet de gröna au gouvernement. Le message est clair, il faut qu'il soit plus simple de vivre écologiquement en Suède. Les investissements se portent donc sur le photovoltaïque, la biomasse, les véhicules électriques, les transports en commun, les pistes cyclables, le rail, l'habitat économe (15 000 logements par an), la recherche et les investissements pour la lutte contre le réchauffement climatique. Les taxes sur les réparations et les pièces de rechange sont diminuées pour favoriser l'économie circulaire. Un plan pour la consommation soutenable est lancé. Un fond pour financer les méthodes alternatives à l'expérimentation animale est créé.
 
De plus, une centaine de réserves naturelles sont créées principalement en mer puisque la Suède vient de s'engager auprès de l'ONU à protéger au moins 10% de ses eaux d'ici 2020. Bien sûr Miljöpartiet qui est minoritaire au sein du gouvernement aurait souhaité en faire plus mais c'est déjà une belle façon pour ce parti qui vient de fêter ses 35 ans d'exercer les responsabilités gouvernementales pour la première fois de son histoire.
 
Du côté de l'opposition, on constate que les autres partis proposent tous des budgets où le climat et l'environnement tiennent une place bien moindre. Ainsi le parti d'extrême-droite des démocrates de Suède (SD) a qualifié ces dépenses d'inutiles et souhaitent les diminuer de 27%, de même que les libéraux (L). Les chrétiens démocrates (KD) proposent encore pire et veulent diminuer cette part du budget de 34% mais le parti du Centre (C) qui se présente comme le parti écologiste de droite ne réclame une baisse "que" de 25%. On attend encore l'annonce du principal parti conservateur (les modérés M) et du parti de gauche (V). On remarquera en tout cas qu'aucun parti n'ose proposer de revenir à des niveaux aussi bas que lors de la précédente mandature.
 

Laisser un commentaire